Mémoires

Vous avez peut-être gardé des peurs, des colères, des tristesses, des souvenirs d’expériences traumatisantes...

Votre inconscient a soigneusement archivé et verrouillé des moments douloureux dans vos mémoires psychique et physique, créant ce qui se nomme empreintes prénatales, de la naissance ou de l’enfance.

COMMENT ?

Un embryon, puis un fœtus comme un bébé a des sentiments et des ressentis, parce qu’il a une conscience. De son vécu in utero, de ses émotions et celles de sa maman jusqu’au moment de sa naissance, il perçoit tout ce qui se passe à l‘intérieur, comme à l’extérieur.

Bercé dans son petit nid douillet et comblé dans la chaleur et l’amour des siens, il s’épanouit tranquillement.

Mais lorsque survient un événement perturbant (par exemple un non désir, une préférence de sexe, une perte gémellaire précoce, une naissance difficile), il est bouleversé et vit l’insoutenable sans personne pour le protéger, le consoler ou lui expliquer. Alors il interprète la réalité à sa façon et il prend tout à sa charge, installant des culpabilités, une dévalorisation et un manque d’amour de soi.

Dans ce flot émotionnel, ses pensées, ses décisions et ses comportements créent des scénarios inscrits dans sa mémoire et qui vont se réactiver dans des situations ultérieures, tout au long de sa vie et avec une intensité croissante…

Il a pourtant développé des trésors de capacités pour survivre à ces difficultés, se sentir en sécurité ou tenter d’être aimé. Ces ressources sont toujours présentes dans l’adulte qu’il est devenu, mais teintées d’amertume et de fausses limites, celles qu’il s’est imposées.

  • Comment respecter votre rythme alors que vous êtes capable de tant d’énergie et de persévérance ?
  • Pour quelles raisons avez-vous ce sentiment de ne pas pouvoir être heureux puisque le bonheur est un état naturel ?
  • Comment vous libérer du stress et garder confiance en vos capacités ?
  • D’où vient cette impression de ne pas avoir le choix puisque vous disposez d’un libre-arbitre et que toutes les clefs sont dans votre  conscience ?
  • Vous consacrer à votre développement personnel vous semble égoïste ou une perte de temps : qui manipule ces résistances et cette peur du changement ?

Vous ne vous sentez pas libre d’exprimer votre plein potentiel parce que vous avez simplement survécu à vos blessures sans les guérir et elles empoisonnent votre vie aujourd’hui. Or, votre corps et votre mental évoluent comme un tout.

Ce que les mots n’ont pu exprimer d’un conflit intérieur, les maux se chargent de vous le dire. Une thérapie émotionnelle et corporelle permet de les révéler en comprenant que ces épreuves apparentes sont en fait initiatrices d’apprentissages.

A rejoindre chaque jour l’eau, mouvance argentée et scintillante,
l’être en épouse la transparence bleue, l’énergie éternelle, l’intuition. Elle est le chenal de l’Esprit.

Françoise DESBOUCHES -